Le référencement naturel au cœur d’un site Web

Le Référencement Naturel au cœur d’un site Web

En effet, tout le site Web doit être pensé autour du référencement naturel. Depuis la structure, les menus, les contenus et les illustrations, jusqu’aux mises à jours et Liens Sociaux.

Référencement Naturel

Définition

La partie la plus importante d'un site Web, mais pourtant invisible,

Le Référencement

Le travail de référencement consiste à améliorer le positionnement et la visibilité de sites dans des pages de résultats de moteurs de recherche (SERP) ou d’annuaires.

Toutes les Entreprises souhaitent à l’évidence se positionner dans la première page des résultats de Google, garantie d’un trafic élevé. Cela nécessite un travail constant, fruit des rédacteurs mais aussi des administrateurs du site.

Il existe deux grandes stratégies de référencement, totalement compatibles entre elles, mais qui servent généralement des objectifs différents. 

Les différents types de Référencement

  • Le référencement naturel  ou  organique
    (SEO – Search Engine Optimization)
  • Le référencement payant
    (SEA – Search Engine Adverstiting)

Référencement naturel

Le Référencement Naturel vise à travers diverses techniques, à positionner un site de manière visible sur les SERP (Search Engine Results Pages) des moteurs de recherche, à partir de l’utilisation de mots-clés. Concrètement, il s’agit d’optimiser ce site pour le faire correspondre aux exigences des algorithmes utilisés par les moteurs de recherche. Les paramètres utilisés par les crawl-bots qui parcourent sans cesse le web afin de mettre à jour le référencement sont tenus secrets mais on connaît les points importants à ne pas négliger lors de la mise en forme du site :

Pyramide référencement naturel

Le comportement des visiteurs est un phénomène complexe car il découle de l’intérêt des contenus, de la qualité des liens entrants (y compris les liens sociaux) et également de la pertinence du référencement.

la qualité de l’hébergement :

  • le temps de chargement des pages web est un élément prédominant car, trop long, il influe sur le temps de passage des internautes et les pousse à rebondir vers un autre lien.

la qualité de contenu :

  • la qualité de contenu : la pertinence du contenu rédactionnel est constamment évaluée par les bots. Ils se soucient principalement de son renouvellement, de la qualité syntaxique et grammaticale du texte ou encore de sa richesse sémantique.

la notoriété :

  • la notoriété : plus un site est connecté par des back-links pertinents, plus il sera référencé de manière positive. En effet, les algorithmes considèrent généralement qu’un site plébiscité par le web, et donc régulièrement cité comme référence, justifie d’une réelle légitimité dans son domaine de prédilection.

le comportement des visiteurs :

  • le comportement des visiteurs : les indicateurs concernant le comportement des visiteurs sont également très importants. Plus la durée de visite et le nombre de pages visitées sont élevées, mieux le site est référencé. A l’inverse, un fort taux de rebond, soit le pourcentage de visiteurs ayant quitté le site juste après avoir ouvert la première page, est préjudiciable pour un référencement de qualité.

Le référencement payant

Le référencement payant permet de positionner directement ses annonces tout en haut des pages de résultats de moteurs de recherche. Il s’agit de choisir prioritairement certains mots-clés afin de maximiser sa visibilité immédiate sur Internet.

Les mots-clés sont mis aux enchères et chaque “annonceur” peut définir un “prix au clic” pour chaque mot-clé. De plus, il pourra allouer un contingent pour l’ensemble de la campagne. L’affichage des annonces sera réalisé de manière à favoriser les annonceurs les plus offrants (Classement dans les SERP en fonction du prix au clic de chaque annonceur). La facturation est effectuée pour chaque clic sur une annonce. L’annonce cessera lorsque le nombre de clics aura épuisé le contingent.  Pour un mot clé donné, le plus offrant se verra propulsé sur une période donnée aux premières lignes des SERP. (coût par clic ou encore coût par conversion, différentes stratégies sont possibles).

Des stratégies différentes pour des objectifs différents

Le SEO est un passage obligé pour asseoir la notoriété d’un site Internet à long terme. Sachez que 85% des internautes ne visitent jamais les liens sponsorisés ! En se privant d’un référencement naturel de qualité, on limite ainsi considérablement sa visibilité sur le web. Pour accéder au trafic organique (donc non payant) , il est le seul moyen à la disposition des administrateurs.

Le SEA est plus orienté vers une stratégie de référencement à court terme. Le sponsoring permet, si les landing pages du site sont bien construites, d’obtenir ses premiers prospects en quelques heures. Cette solution est donc idéale pour lancer un produit, une marque ou organiser une étude de marché ponctuelle. En outre, ce système permet de se positionner ponctuellement sur un mot-clé trop concurrentiel pour le SEO.

Une troisième stratégie apparaît progressivement. Le SMO est l’acronyme pour Social Media Optimization (ou optimisation). Il désigne l’ensemble des techniques et actions destinées à développer la visibilité, l’image et l’offre d’un site web ou d’une marque sur les Réseaux ou Médias Sociaux.
Le SMO est une composante du marketing digital, un peu hétérogène, aux contenus variés. Il est difficile à délimiter.

Le SMO comprend ainsi, entre autres, des éléments propres au référencement (optimiser le référencement des vidéos sur You Tube par exemple), au marketing viral (utilisation des boutons “j’aime”), à la création de contenus (pages Facebook) et à la gestion de l’e-réputation.

Google

90,96 %

Bing

4,73%

Yahoo !

1,20%

Ecosia

1,31%

Qwant

0,97%

Comparatif d'utilisation des 5 PRINCIPAUX moteurs de recherche

Google reste le moteur de recherche le plus populaire, il est au top en termes de pertinence des résultats. Perfectionnant ses algorithmes au fil des ans, son catalogue de pages indexées est le plus vaste et le plus réactif. Il utilise un module d’intelligence artificielle, Rankbrain, pour agencer les pages de résultats de façon à maximiser leur efficacité.

En prime, les résultats enrichis vous donnent bien souvent la réponse que vous cherchez sans même quitter la page de résultat. Quant à l’autosuggestion, c’est un modèle du genre.

Enfin, l’interface de Google a relativement peu dévié depuis ses débuts : le moteur de recherche reste fidèle à un design minimaliste qui a fait école.

En France, Google écrase totalement la concurrence avec + de 90% de parts de marché depuis très longtemps, à tel point qu’on ne parle plus des concurrents. C’est dommage car on a besoin de diversité, et qu’on a quelques tentatives d’autres moteurs.

Les 2 seuls pays où Google n’est pas leader sont la Russie (c’est Yandex) et la Chine (Baidu)